• Cette semaine c'est la "fête du pain" (du 13 au 19 mai) !

    Nos CMB ont rencontré le boulanger d'Hurigny. 

    Merci pour l'article de nos petits reporters !

     

     

     


    votre commentaire
  • Les menus de mai sont arrivés ! 


    votre commentaire
  • Demain c'est carnaval ! 

    Tout le monde se déguise, même les fruits et légumes ! 

    (photo de Karl Kleiner)

    Profitez-en bien ! 

     

     

     


    votre commentaire
  • Lundi midi, à la cantine, on mange des pruneaux en dessert ! 

    C'est l'occasion de faire un petit point sur ce fruit plein de ressources. 

    1/ Rien de mieux que des pruneaux pour se donner du tonus ! : on y puise de nombreux minéraux et vitamines : potassium, fer, magnésium, calcium, zinc ou vitamines E, B1, B2, B3, B5, B6.

    2/ C'est maintenant prouvé !  La consommation de pruneaux est excellente pour le renforcement des os

    3/ C'est un excellent coupe-faim... Il peut éviter les petites envies de grignotage. 

    4/ Enfin, et c'est plus connu, c'est un aliment idéal contre la constipation et pour aider à la digestion. 


    votre commentaire
  • Aujourd'hui c'est hachis parmentier ! 

    Saviez-vous qu'avant 1772, la culture de la pomme de terre était interdite en France. Importée d'Amérique du Sud, on l'accusait de transmettre la lèpre, une maladie très contagieuse. 

    C'est l'apothicaire Antoine Augustin Parmentier qui va vanter les mérites de la pomme de terre comme un aliment efficace pour lutter contre la famine et la disette.

    Il a en effet été nourri de pommes de terre lorsqu'il était prisonnier de guerre. La pomme de terre était alors considérée comme étant de la nourriture pour les animaux. Non seulement elle ne l'avait pas rendu malade mais, en plus, elle l'avait très bien nourri. 

    C'est sous Louis XVI que la pomme de terre (appelée à cette époque "parmentière") va gagner ses lettres de noblesse, au point qu'aujourd'hui, elle est l'un des aliments préférés des Français.

     

     

    Bon Appétit !  


    votre commentaire